Vendredi 5 novembre 5 05 /11 /Nov 07:15

Je n'habite pas dans Avignon intramuros (= à l'intérieur des remparts) mais dans un endroit qui pour moi s'apparente à la CAMPAGNE.

Urbaine depuis toujours, le choc s'est vite fait sentir quand je suis arrivée. Quelques mois plus tard, certains éléments me font maintenant sourire et c'est pour cela que je souhaite les partager ici dans un "pour ou contre" la campagne.

 

Tout d'abord, voici quelques aspects négatifs  :

- Trouver régulièrement des insectes vivants chez soi : araignées (au plafond où elles font de grandes toiles disgracieuses en moins de deux, ou dans la baignoire, sympa quand on vient juste de se lever), mouches (attirées par la chaleur depuis qu'on a remis le chauffage), guêpes (aïe), frelons (AÏE), moustiques (et oui, il y en a encore à cette époque de l'année et ils continuent à piquer), mille pattes (qui s'accrochent de toutes leurs pattes à la bonde quand j'essaie de les virer de la baignoire avec le jet d'eau)

- Trouver régulièrement des insectes morts chez soi (conséquence logique du point précédent) : araignées, mouches, trucs que je ne saurais pas nommer avec des antennes qui se retrouvent généralement sur le dos les pattes en l'air, très élégant comme dernière pose... Et comme je déteste y toucher, je les vois plusieurs fois de suite et ça me dégoûte vraiment à chaque fois (jusqu'à ce que mon chéri les remarque et s'en occupe ou que je prenne mon courage à deux mains pour m'en débarrasser)

- Devoir prendre sa voiture pour n'importe quel trajet (même aller chercher du pain !), je ne trouve pas ça très écolo comme mode de vie. J'ai l'impression que je polluais bien moins à Paris où je prenais le métro (ki pue, je sais) pour me déplacer. Et en plus, on capte super mal la radio ici ! Il faut absolument que je me trouve des CD avec du blabla dessus car même avec la musique, j'ai l'impression que je perds du temps au bout d'un moment ! (A ce sujet, je vous conseille les vidéos de l'université de tous les savoirs que j'écoute quand je repasse, même sans regarder c'est intéressant).

- Les tendances semblent mettre plus d'années à arriver ici, que ce soit au niveau vestimentaire ou musical.  Par exemple, j'ai un voisin qui met la même polaire mutlicolore quasiment tous les jours, finalement il me fait marrer ! Idem pour tout ce qui est culturel, l'agenda des sorties est plutôt riquiqui.


Mais il y a quand même des points positifs à habiter hors de la ville, cette liste s'allongeant aussi de jour en jour :

- Entendre le bruit d'un cheval qui marche devant chez soi (trop agréable, même quand ce bruit me réveille le matin, j'adore entendre le "clop clop" d'un cheval)

- Ne plus entendre ma voisine âgée (et un peu beaucoup sourde) écouter la télé à fond à 1h du mat' parce qu'il n'y a qu'à cette heure-là qu'elle trouve des émissions intéressantes (elle ne connaissait pas le magnétoscope ni les écouteurs de type casque)

- Manger des bons fruits et légumes (peut-être pas valable pour toute les campagnes, mais pour le sud-est oui !)

- La gentillesse et la zénitude des gens dans la rue, dans les magasins, au supermarché... Ca change de la légendaire amabilité parisienne (ceci est ironique, bien entendu).

- L'air sent bon (très important).

- Les trottoirs (s'il y en a) sont propres (sympa de ne pas jouer à la marelle entre les rejets canins ou masculins).

- On peut faire son footing tranquillou dans la nature (je détestais commencer à courir dans les rues de Paris avant d'atteindre le parc, je me trouvais trop ridicule en survêt et vu que je courais tous les 36 du mois, j'allais hyper lentement)

 

Et vous, d'autres  avantages ou inconvénients sur la vie à la campagne ?

Par L'Avignonienne - Publié dans : Bla bla régional
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés